cnp-ppp
présidence

 

Mot du Président de la République

 

Mesdames, Messieurs

Mon ambition, comme vous le savez, est de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020.

L’atteinte de cet objectif passe par la réalisation des projets majeurs contenus dans le Programme National de Développement (PND).

Pour la mise en œuvre du PND , nous avons décidé d’accorder une place de choix au secteur privé et ce, à travers la vulgarisation du recours aux Partenariats Public Privé (PPP). En effet la contribution financière attendue du secteur privé représente environ 60 % du coût de notre programme.

Le recours aux PPP présente de nombreux avantages l’accélération de la réalisation des projets, la réduction des contraintes financières de l’Etat, l’amélioration des performances, une meilleure maîtrise des coûts et un bénéfice socio-économique.

Au vu de la complexité qui gouverne la préparation, la transaction et la mise en œuvre des projets PPP, il nous fallait mettre en place un cadre institutionnel approprié, avec l’autorité nécessaire pour lui permettre de réussir sa mission. C’est pourquoi, j’ai décidé qu’une structure soit spécialement dédiée au PPP et qu’elle soit rattachée à mon Cabinet.

Ce cadre institutionnel des PPP vient compléter un ensemble de mesures qui ont déjà été prises pour attirer les opérateurs privés vers la Côte d’Ivoire, à savoir :

  • La consolidation de la confiance Etat-Secteur Privé, grâce à un cadre de concertation Etat/secteur privé et une redynamisation du Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) ;
  • L’amélioration de l’environnement des affaires et du climat de sécurité ;
  • L’adoption, en 2012, d’un nouveau Code des Investissements plus incitatif ;
  • La mise en place de nombreuses réformes dans le cadre du Doing Business et du programme du Millenium Challenge Corporation ;

Toutes ces avancées ont favorisé la mise en œuvre de projets structurants, générateurs d’emplois et de croissance dans la plupart des secteurs clés de notre économie, notamment les transports, l’énergie, les infrastructures et l’agriculture.

Je m’engage à poursuivre les efforts pour le renforcement de la sécurité, l’amélioration de l’environnement des affaires et la bonne gouvernance.

La Côte d’Ivoire a l’une des économies les plus dynamiques de la région (taux de croissance annuel de 9 %) et les opportunités d’affaires sont donc nombreuses pour les partenaires privés. Ce sont plus de 120 projets pour un montant global de près de 12 000 milliards de FCFA (18 milliards d’Euros) qui figurent aujourd’hui dans le portefeuille des projets PPP de l’Etat de Côte d’Ivoire.

Nous continuons d’encourager l’ensemble du secteur privé, national, régional et international à s’impliquer davantage, aux côtés de l’Etat de Côte d’Ivoire, dans la mise en œuvre de ces projets afin qu’ensemble nous puissions relever le défi de l’émergence.

Je vous remercie.

SEM Alassane Ouattara
Président de la République de Côte d’Ivoire