Amoirie

MODERNISATION ET EXTENSION DU QUAI FRUITIER DU PORT D’ABIDJAN

Cellule Focale de l’Autorité contractante
Description sommaire
• Exploité par la société EOLIS-CI et long de 370 m, le terminal fruitier permet à l’opérateur de bénéficier
d’une superficie de terre-pleins de 65 315 m2 et de faire accoster simultanément 2 navires d’environ 160 m
de longueur ; le hangar de 15000 m2 propose une surface réfrigérée de 2926 m2 d’une capacité de stockage
de 2000 palettes. Ces parcelles étant exploitées aujourd’hui au maximum de leur capacité, cet espace est
devenu insuffisant.
• Ce terminal traite en moyenne 250 000 tonnes de fruits par an et dispose d’une connexion ferroviaire. Ses
infrastructures datent de 1960 et elles ont été conçues pour l’exportation des fruits et légumes de Côte
d’Ivoire (Banane, mangues, etc.) et les derniers travaux de réhabilitation datant de 2003, sont globalement
en bon état.
Localisation
Intérêt du projet
• Extension du quai afin de tenir compte de l’augmentation possible du fret fruitier réfrigéré et de l’augmentation probable des navires (arrivée prochaine de navires polythermes de nouvelle génération de 185 m de longueur)
Coût estimé
40 000 M FCFA / 61 M EUR / 80 M USD (1 USD = 500 FCFA)
Périmètre d’activités à confier au partenaire privé
• Financement, aménagement et exploitation
Répartition envisagée des investissements
• Investissement privé : A définir
• Investissement public : A définir
Modalités de rémunération du partenaire
• Usagers / Clients privés
Type de partenariat envisagé
• A définir
Etat d’avancement
• Réception des offres technique et financière
• Négociations avec un opérateur privé en cours
Informations disponibles
• Etudes
Prochaines étapes et calendrier
• Signature de la convention de concession