Amoirie

CONSTRUCTION ET EXPLOITATION DE LA LIGNE DE CHEMIN DE FER OUANGOLODOUGOU – NIÉLLÉ – SIKASSO

Cellule Focale de l’Autorité contractante
Description sommaire
Le projet représente une partie d’un vaste projet de liaison ferroviaire entre le Mali et la Côte
d’Ivoire et constitue un embranchement de la voie ferrée existante à partir de la ville de Ouangolodougou,
en Côte d’Ivoire, jusqu’à Bamako au Mali, en passant par Bougouni et Sikasso. Il
s’inscrit dans le cadre du projet de corridor Trans-sahélien qui vise à raccorder les capitales du
Sénégal, du Mali, de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso par un réseau ferroviaire dont la zone
d’attraction rayonne sur une distance de 2 934 km et facilitera le transport des personnes et des
biens dans la sous-région.
Intérêt du projet
• Participation à l’intégration sous régionale ;
• Décongestion des axes routiers (diminution du nombre de poids lourds).
Coût estimé
80 000 M FCFA / 122 M EUR / 160 M USD (1 USD = 500 FCFA)
Périmètre d’activités à confier au partenaire privé
• Financement, construction et exploitation.
Répartition envisagée des investissements
• Investissement privé : A définir
• Investissement public : A définir
Modalités de rémunération du partenaire
• Usagers / Clients privés
Type de partenariat envisagé
• Concession
Etat d’avancement
• Termes de référence
Informations disponibles
• N/A
Prochaines étapes et calendrier
• Réalisation des études préparatoires