Le ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, en collaboration avec le Comité National de Pilotage des Partenariats Public-Privé (CNP-PPP), a organisé le jeudi 16 juin 2022, à Seen Hôtel à Abidjan-Plateau, un séminaire de réflexion portant sur la réalisation du projet de Plateforme de Diagnostic Médical pour l’Afrique (PDMA) en Côte d’Ivoire.
La Plateforme de Diagnostic Médical pour l’Afrique (PDMA) est un projet déjà déployé dans plusieurs pays africains, notamment l’Ethiopie, le Ghana et le Kenya dans le cadre d’un partenariat entre la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF) et l’Union Européenne (UE). Bénéficiant de l’assistance technique de la Clinton Health Access Initiative (CHAI), le PDMA a pour objectif principal le renforcement du système de diagnostic des pays africains à travers l’implantation de laboratoires d’analyses de biologie médicale et d’imagerie médicale.
Le Gouvernement ivoirien a signé le 23 Septembre 2021 un Accord de coopération avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) pour le lancement de ce projet de santé phare en Côte d’Ivoire.
Une particularité du projet PDMA est de promouvoir le Partenariat Public-Privé (PPP) en permettant au secteur privé de collaborer avec le gouvernement pour sa mise en œuvre. Dans ce contexte, le CNP-PPP s’est fait fort de présenter le cadre institutionnel et règlementaire de mise en œuvre des partenariats public-privé qui, dans le domaine médicale, peuvent constituer un outil efficace permettant l’accroissement de l’accès aux soins, l’amélioration de la qualité des services et la réduction des coûts de prestations fournies par les laboratoires.
Le Directeur Général de la santé, le Pr Samba Mamadou, a, pour sa part, indiqué que le secteur privé est pour le Ministère de la Santé, une réelle alternative de fourniture de soins de qualité aux populations. « Cette session a pour but essentiel de nous montrer quelles peuvent être les voies de coopération avec le secteur privé dans le cadre de ce projet phare ; le ministre est convaincu qu’en développant des laboratoires, en améliorant les diagnostics, on va améliorer considérablement la santé des Ivoiriens», a-t-il relevé.

Laisser un commentaire

Derniers Articles